Librairie

 

Le Périscope a le plaisir de compter dans ses rangs de véritables passionné.e.s de théâtre et de littérature. Bärbel Reinke, grande amatrice d’art, est une de ces personnes. Elle a toujours quelques livres sous la main. Certains l’ont probablement déjà entendu à l’émission Les bouquins d’abord, qu'elle a animée pendant sept ans à CKRL (2013-2020). Désormais, elle a une chronique bimensuelle à l'émission Les matins éphémères avec Caroline Stephenson.

En partenariat avec Librairie Vaugeois, Bärbel a installé une "librairie" au Périscope. Elle sélectionne des ouvrages en lien avec les pièces à l'affiche et vous les propose. Ils sont disponibles pour une durée limitée via cette page et directement au Périscope, au bar du foyer Chez Roland.

Bonne lecture!


Propositions de lectures du mois de mars 2022

Ce mois-ci nous vous offrons deux pièces différentes. Le texte de Je suis mixte sera en vente à la billetterie. Les autres titres ont nourri la création de La fin de la fiction qui sera présentée à partir du 22 mars.

 

JE SUIS MIXTE de Mathieu Quesnel

« Un banlieusard menant une vie normale subit un puissant déclic philosophique lors d’un voyage d’affaires en Allemagne, au cours duquel il fait la rencontre d'artistes underground qui l’entraînent hors des sentiers battus. Ce sentiment de liberté aussi soudain qu'irréversible servira de tremplin à son oncle qui vivra lui aussi une importante remise en question.

Accompagnés sur scène par un musicien désinvolte, l’oncle et le neveu se livrent et se provoquent dans cette histoire qui s’achève sous nos yeux.

Avec cette comédie dramatique, Mathieu Quesnel explore le bouleversement intérieur susceptible d’éclabousser le commun des mortels tiraillé entre tradition et liberté, refoulement et plaisir, et qui tente d’apprivoiser la nature plurielle qui forge son identité.

 

FRANÇOIS
… Ça fait 50 ans que ma famille est dans le domaine du nettoyage industriel, on possède une vingtaine de points de service un peu partout au Québec, environ cinq cents employés, on a pour dix millions d’équipements de nettoyage à haute pression; on fait autant du résidentiel que du commercial, juste pour dire à quel point c’est big c’est nous autres qui a le contrat de nettoyage du parlement.

RICHARD
Pis de la Place Laurier aussi, pis de tous les restaurants Normandin. Vous connaissez ça les Normandin ? Dans la région de Québec… ? C’est des restos où tu peux manger de n’importe quoi. Y a des clubs, des spaghs, des crevettes. C’est pas toujours bon, mais c’est pratique. En tout cas c’est notre famille qui nettoie ça. Mais moi j’étais pas là-dedans par exemple, non, moi j’ai été notaire pendant trente-cinq ans. Heille tu peux-tu croire ça ?  Trente-cinq ans à signer pis à faire signer des papiers…

Il fait le geste de se tirer une balle dans la tête.

FRANÇOIS
Mononcle…

RICHARD
Oué oué s’cuse. » 

 

SAPIENS : UNE BRÈVE HISTOIRE DE L'HUMANITÉ de Yuval Noah Henri

« L'histoire a commencé quand les hommes ont inventé les dieux. Elle s'achèvera quand ils deviendront des dieux.

Il y a 100 000 ans, la Terre était habitée par au moins six espèces différentes d'hominidés. Une seule a survécu. Nous, les Homo Sapiens.

Comment notre espèce a-t-elle réussi à dominer la planète ? Pourquoi nos ancêtres ont-ils uni leurs forces pour créer villes et royaumes ? Comment en sommes-nous arrivés à créer les concepts de religion, de nation, de droits de l'homme ? À dépendre de l'argent, des livres et des lois ? À devenir esclaves de la bureaucratie, des horaires, de la consommation de masse ? Et à quoi ressemblera notre monde dans le millénaire à venir?

Véritable phénomène d'édition, traduit dans une trentaine de langues, Sapiens est un livre audacieux, érudit et provocateur. Professeur d'Histoire à l'Université hébraïque de Jérusalem, Yuval Noah Harari mêle l'Histoire à la Science pour remettre en cause tout ce que nous pensions savoir sur l'humanité : nos pensées, nos actes, notre héritage... et notre futur. »

 

L'ÂGE DU CAPITALISME DE SURVEILLANCE de Shoshana Zuboff

« Tous tracés, et alors ? Bienvenue dans le capitalisme de surveillance ! Les géants du web, Google, Facebook, Microsoft et consorts, ne cherchent plus seulement à capter toutes nos données, mais à orienter, modifier et conditionner tous nos comportements : notre vie sociale, nos émotions, nos pensées les plus intimes... jusqu'à notre bulletin de vote. En un mot, décider à notre place - à des fins strictement lucratives.

Des premiers pas de Google au scandale de Cambridge Analytica, Shoshana Zuboff analyse cette monstrueuse mutation du capitalisme, où la souveraineté du peuple est renversée au profit non pas d'un État autoritaire, comme on pourrait le craindre, mais d'une nouvelle industrie opaque, avide et toute-puissante, menaçant dans une indifférence radicale notre libre arbitre et la démocratie.

Il est urgent de développer des outils pour appréhender cette situation « sans précédent » et provoquer une prise de conscience internationale. Unanimement salué par la presse, L'Âge du capitalisme de surveillance est un appel à la résistance. »

 

SE DISTRAIRE À EN MOURIR de Neil Postman

« Le livre de Neil Postman est un classique de l'étude de l'impact des médias sur la société. Refusant les thèses de la manipulation, il montre que les médias, et en particulier la télévision, agissent moins en fonction des contenus qu'ils transmettent qu'à travers la forme de cette transmission : celle de programmes dont le rôle essentiel esSE t le divertissement. « Quand un peuple devient un auditoire et les affaires publiques un vaudeville, la nation court un grand risque : la mort de la culture menace. »

Dans le même temps où l'enfance se voit dénier son insouciance et la liberté de s'amuser, les adultes sont traités comme des enfants et priés de se divertir sans rien prendre au sérieux.

Ces analyses invitent à réfléchir sur la responsabilité qui est la nôtre dans ce que Michel Rocard appelle un « combat de civilisation ». Comparant les deux sinistres prophéties de 1984 d'Orwell et du Meilleur des mondes d'Huxley, Postman expose avec brio comment nous en venons à adorer les technologies qui détruisent notre capacité de penser. »

 

BUFFALO BILL ET LE WILD WEST SHOW de Jacques Portes

« Au panthéon des héros américains, Buffalo Bill occupe une place de choix.

Il est pourtant une facette de la légende que l'on connaît moins, celle de l'acteur à succès, génial inventeur d'une fascinante machine à divertissement : le Wild West Show.

Pendant près de trente ans, ce spectacle haut en couleur régala petits et grands du monde entier par ses mises en scène d'attaques de diligence et de chasses aux bisons, son village d'indiens, ses mythiques tireurs d'élite et ses habiles cow-boys. Autant d'images qui seront reprises par les westerns.

Richement documenté, ce livre retrace pour la première fois cette aventure au succès considérable, évoquant une époque où la fascination pour le Far West était à son apogée. »

 

STEVE JOBS de Walter Isaacson

 « À partir d'une quarantaine d'interviews exclusives et de multiples rencontres avec sa famille, ses proches, ses collaborateurs, ses amis comme ses adversaires, Walter Isaacson a reconstitué d'une façon magistrale et passionnée la vie, l'oeuvre et la pensée du fondateur d'Apple, l'un des plus grands innovateurs et visionnaires de notre époque. »

 

1984 de Éric  Plamondon

 « La trilogie 1984 raconte le périple de Gabriel Rivages, protagoniste aux cent métiers et alter ego de l'auteur, lancé sur les traces de trois figures américaines du vingtième siècle. Hongrie-Hollywood Express met en scène Johnny Weissmuller, nageur olympique plusieurs fois médaillé d'or et premier Tarzan du cinéma parlant ; Mayonnaise mêle le destin de Rivages à celui de l'écrivain culte Richard Brautigan, le dernier des beatniks, qui hante la trilogie ; et Pomme S porte sur Steve Jobs, la révolution informatique et les filiations secrètes entre les idées, les machines et les êtres. Cette édition en un seul volume de 1984 permet d'éprouver l'amplitude et la cohérence de cette aventure romanesque, sa liberté formelle, et donne toute sa résonance à la voix désormais reconnaissable d'Éric Plamondon, désinvolte et poétique, ouverte aux échos des oeuvres aimées. Lecteur de Brautigan et de Melville, il est dans 1984 le romancier d'un monde en transformation dans lequel le Québec, le Vieux Continent, la côte Ouest et plus largement les États-Unis orchestrent un fonds d'histoires où s'interconnectent sport et immigration, underground et culture populaire, cinéma et littérature, savoirs et technologie. »

 

 ALICE AU PAYS DES MERVEILLES de Lewis Caroll

« Un beau jour, la jeune Alice voit passer un lapin blanc qui semble très pressé. L'idée lui vient de le suivre jusqu'à son terrier : elle réussit à s'y faufiler et c'est ainsi qu'Alice découvre l'entrée du pays des merveilles... Un monde étrange et farfelu où elle change de taille en une bouchée, passant tout à coup de minuscule à gigantesque, et inversement ! Alice y fait la rencontre du chat du Cheshire au sourire très spécial, mais aussi celle du lièvre de Mars et de son compère chapelier, tout deux toqués à souhait. Seulement attention, au pays des merveilles, c'est la Reine de Coeur qui fait la loi et garder la tête sur les épaules n'est pas si facile qu'on le croit...

« - Commencez au commencement, dit le roi d'un ton grave, et continuez jusqu'à ce que vous arriviez à la fin ; ensuite, arrêtez-vous. »