Nouvelles

02 Octobre 2012

Du nouveau sur le blogue

Québec, le 1er octobre 2012. Le Périscope est fier d’annoncer la mise en ligne de son tout nouveau site Internet, dont le design a été repensé selon l’image actualisée du théâtre. Enrichi en contenu audiovisuel, plus convivial à la navigation et au contenu épuré, il saura répondre aux besoins de ses spectateurs internautes. Dans la foulée de ce changement, Frédéric Dubois a réorienté la mission de son blogue, qui devient un véritable espace de réflexion sur le théâtre.

 Correspondance entre créateurs

Frédéric Dubois a demandé à André Brassard, metteur en scène montréalais, et Patrice Dubois, comédien, metteur en scène et codirecteur artistique du Théâtre PàP, de prendre part à un échange d’idées sur le théâtre :

 « J’amorce ici une correspondance. Une réflexion à bâtons rompus. Mais certainement autour du théâtre. En tout cas, prenant sa source dans le théâtre. Et ce faisant, nous devrions facilement toucher à d’autres sujets, le théâtre étant au cœur de l’actualité, de la vie, de la cité. » (Frédéric Dubois)

 D’autres interlocuteurs du milieu artistique seront éventuellement appelés à intégrer la discussion. La porte est également ouverte au grand public, qui est invité à commenter les publications.

 

Biographie des correspondants 

André Brassard

Metteur en scène québécois majeur, André Brassard a monté plus de cent vingt pièces de théâtre ! Il amorce sa carrière au début des années soixante avec des spectacles de poésie et de contes, puis prend son envol en 1966 avec la mise en scène des Troyennes d'Euripide et des Bonnes de Jean Genet. À l'âge de vingt-deux ans il s'impose avec une création historique : Les Belles-Sœurs (1968), pièce qui marque le début d'une longue et fructueuse collaboration avec l'auteur Michel Tremblay. En plus de Tremblay, Brassard a contribué à faire connaître d'importants dramaturges québécois comme Michel Marc Bouchard avec les célèbres Feluettes (1987), spectacle-phare pour toute une génération d'artistes. Son intérêt pour le répertoire se manifeste par la fréquentation assidue de Shakespeare, Racine ou Beckett. Malgré la diversité de ses réalisations, on remarque deux constantes chez André Brassard : un respect profond pour les acteurs qu'il considère comme des « émetteurs en scène », et une esthétique où cohabitent le banal et le sublime, dans un souci de mettre en évidence les mécanismes de la théâtralité, comme dans son Britannicus (1984) où se côtoyaient la Rome Antique, le siècle de Louis XIV et les années quatre-vingts. Il dirige le Théâtre français du CNA de 1982 à 1990, et la section française de l'École nationale de théâtre de 1992 à 2000 (Source : artsalive.ca)

 

Patrice Dubois

Depuis sa sortie de l’école de théâtre de Saint-Hyacinthe en 1993, on a pu le voir dans plus d’une vingtaine de pièces dans différents théâtres du Québec.

Son activité de metteur en scène se mêle souvent à celle de comédien. Il joue fréquemment dans les productions qu’il dirige. Il aime participer à toutes les étapes des créations auxquelles il prend part. Ainsi sont nées les pièces Craignez l’homme né d’aucune femme, Et un et deux ! et Les Frères Laforêt (ce dernier texte en coécriture avec François Archambault). 

Patrice a mis en scène ses pièces Co-o Soo, Territoire et les expérimentales Comédie de la réincarnation et Ma place dans l’Humanité.

Il a créé la version québécoise de Betty’s Summer Vacation (Betty à la plage) de Christopher Durang avec le Théâtre de la Banquette Arrière et Texas de François Létourneau avec la compagnie Champ gauche.

Avec le Théâtre Bluff, qui diffuse son théâtre chez un public adolescent, il a mis en scène Le Royaume des Chus et Le Dernier des Chpas.

Patrice a aussi conceptualisé et scénarisé divers événements ponctuels dont La Ronde de nuit au musée Pointe-à-Callière en 2000 et en 2001. Il a également écrit des textes pour la Soirée des Masques en 2004.

(Source : Théâtre PàP)

 

Frédéric Dubois

Frédéric Dubois est très impliqué dans le milieu théâtral de Québec. Il a terminé ses études au Conservatoire d’art dramatique de Québec en 1999.

Il est le directeur artistique du Théâtre des Fonds de Tiroirs, plateforme théâtrale importante de la Vieille Capitale. Il travaille notamment au Théâtre du Trident, au Gros Mécano, au Théâtre d'Aujourd'hui, au Centre National des Arts d'Ottawa et au Japon pour Basta Production!

En 2008, il a été récipiendaire du Prix John-Hirsh, remis par le Conseil des Arts du Canada, prix d’excellence qui souligne un début de carrière singulier et prometteur.

 

La correspondance est amorcée, il est possible de la lire au www.theatreperiscope.qc.ca/blogue