Nouvelles

23 Septembre 2013

Le théâtre c'est pour...

Pour notre nouvelle campagne, nous attaquons les préjugés. Nous les revirons de bord.  
Parce que pour s'ouvrir, il faut affronter ce qui nous assaille.  
Le Périscope est un lieu pour tous.  Le théâtre est un lieu pour tous. Sans discrimination aucune.  
Ça demande un effort et nous sommes pour l'effort.  Nous sommes fiers de l'élite sportive parce qu'elle se dépasse.  Nous sommes fiers de l'élite artistique parce qu'elle se dépasse aussi.  On vous le jure.  Alors laissez les idées préconçues de côté et venez, on va jaser.

C’est pas rien aller au théâtre.  Pourquoi vous allez au théâtre? Pourquoi on va encore au théâtre?  Pourquoi y a du monde qui pense que c’est pas pour eux? Qui leur a entré dans la tête que c’était difficile, pas accessible?  Des fois, c’est une affaire de goût, mais qu’on ne vienne pas nous dire que c’est pas pour tous.  On est éduqué, on a des oreilles, on sait écouter, donc c’est pour tout le monde.  Bien sûr que parfois, y a des propositions ardues, des fois y a des sujets qui nous tentent pas, des fois on aimerait que ce soit juste drôle, mais nous en avons soupé d’entendre que c’est pour les intellos.  En disant ça, on accepte d’être traité comme étant moins intelligent que d’autres…. Qui accepte ça?  
Pour les riches?  Euhhhh, ça coûte 34$ venir au Périscope.  En comparant avec tout le reste, ça nous gêne pas trop.   
Pour les vieux?  C'est quoi vieux?  On est vieux quand on arrête d’avancer.  Quand on accepte tout sans rechigner, quand on se ferme les yeux.   



Pourquoi je dis ça?
J’aimerais que vous nous racontiez un souvenir, un moment qui vous a touché ici.  Ou ailleurs dans un autre théâtre.  Page blanche pour vous.  Dites nous tout.  Même le pire si ça vous tente parce que le pire arrive et des fois c’est parfait comme ça. Pourquoi vous allez au théâtre?  Quel est votre position comme spectateur? Quel rôle jouez-vous?  Êtes-vous complètement disponibles aux propositions ou vous vous gardez une petite gêne?  Qu’est-ce qui vous déroute?  Qu’est-ce qui vous enchante?  Et ce n’est pas un sondage que nous faisons….  C’est une carte blanche, un dialogue.  

 

Frédéric Dubois