Labouverts

LABOUVERTS

Les LabOuverts sont des présentations publiques d'étapes de création pour des compagnies de passage au Périscope. C'est l'occasion pour celles-ci de recueillir les impressions et commentaires du public en vue de pousser la création plus loin.

Les LabOuverts : une invitation à festoyer la création dans sa pulsion primitive et non achevée.

SAISON 2018 - 2019

At  the  end,  everybody’s  fucking! —  Olivier  Arteau 26  octobre  2018  /  Formule  5  à  7  /  Studio  Marc-Doré

À  la  suite  d’une  formation  théâtrale  d’un  an  en  Biélorussie,  l’artiste  interdisciplinaire  Olivier  Arteau  pousse  ici  sa  réflexion  sur  l’importance  du  langage,  de  l’écoute  et  des  manières  de  se  mouvoir  lors  d’une  première  rencontre. L’idée  de  départ  est  simple  :  explorer  les  enjeux  de  la  rencontre  entre  deux  inconnus  ne  partageant  pas  la  même  langue,  ni  les  mêmes  codes  sociaux.  Comment  parviendront-ils  à  développer  un  dialecte  qui  leur  permettra  de  s’entraider,  d’échanger  sur  leur  vision  respective  du  monde  actuel  et  finalement,  de  se  comprendre?  Devant  la  barrière  du  langage,  l’art  devient  un  point  de  ralliement  pour  saisir  ce  qui  nous  unit  en  tant  que  citoyens  du  monde. 
Merci au CALQ et à la Ville de Laval pour leur soutien! 

Projet  HLA  —  Guillaume  Pepin 30  novembre  2018  /  Formule  5  à  7  /  Studio  Marc-Doré
Au  rythme  d’une  partition  musicale  électronique,  Nicolas  Fretel  signe  une  histoire  intimement  touchante  pour  le  créateur  Guillaume  Pepin  :  celle  de  tuer  la  source  de  nos  désordres  intérieurs,  celle  d’un  être  blessé,  sous  la  tutelle  d’une  famille  aux  apparences  conservatrices,  qui  rejette  la  vie  qu’on  lui  a  imposée. La  pièce  met  en  scène  une  famille  de  trois  personnes  :  le  père,  la  mère  et  le  fils.    Un  an  après  le  meurtre  du  père,  commis  par  la  mère  et  le  fils,  ces  derniers  revivent  en  boucle  la  scène  fatidique,  tout  en  manipulant  les  souvenirs  d’un  passé  indélébile.   

Marathon  —  Maxime  Beauregard-Martin 14  décembre  2018 à 20 h  /  Studio  Marc-Doré
En  plein  cœur  du  centre-ville  de  Québec,  un  artiste  d’avant-garde  entreprend  de  pulvériser  le  record  Guinness  de  la  plus  longue  lecture  en  continu.  À  quelques  coins  de  rue,  Patricia  a  des  raisons  de  croire  que  le  responsable  de  l’éclat  de  son  pare-brise  est  bien  l’un  des  spectateurs  de  la  performance.  Munie  d’une  batte  de  baseball  et  d’une  rage  latente  qui  ne  la  quitte  plus  depuis  sa  crise  d’adolescence,  elle  fait  irruption  dans  la  salle  pour  retrouver  son  bourreau.  Patricia  interrompt  la  lecture,  le  Guinness  est  compromis  et  la  bénévole  à  l’accueil  se  meurt  de  culpabilité  de  l’avoir  laissée  entrer.
 

Saison 2016-2017

Foreman : une parole masculine rarement entendue

Présentation au Studio Marc Doré, samedi 17 décembre à 17 h, entrée libre

Le premier LabOuvert sera celui de Foreman, résultat de cinq jours de création entre les murs du Périscope et d'entrevues avec 25 hommes, 2 rédacteurs publicitaires et une sexologue. Le collectif Mon père est mort et l'auteur Charles Fournier présenteront un happening pluridisciplinaire s'adressant sans tabou aux hommes.

Cinq interprètes masculins se compromettront et mettront de côté leur masculinité pour montrer ce qu’ils ont dans le ventre. « Une performance exigeante sur fond de scies sauteuses et du Lac des cygnes, le résultat du mariage de Hulk et Taylor Swift, le croisement entre un concours d’hommes forts et une longue lettre d’amour », explique Charles Fournier.

L’expérience de ce dernier sur les chantiers de construction et dans les usines est le point de départ de sa démarche artistique. Ce malaise de l’homme actuel est un sujet riche, complexe et délicat qui deviendra aussi le questionnement de la définition de l’homme d’aujourd’hui en plus de remettre en question les valeurs de la masculinité.

Texte et mise en scène : Charles Fournier
Interprètes : Charles Fournier, Vincent Roy, Miguel Fontaine, Olivier Arteau-Gauthier et Pierre-Luc Désilet 
Chorégraphie : Olivier Arteau-Gauthier
Musique : Vincent Roy  
 

Chapitres de la chute : Saga des Lehman Brothers, pièce fleuve en trois parties

Présentation au Studio Marc Doré, vendredi 5 mai à 17 h - Début de la présentation à 17 h 30
Formule festive 5 à 7
Entrée libre - contribution volontaire

Le deuxième LabOuvert présentera le résultat du travail de la compagnie Portrait-Robot et d'Olivier Lépine. Tiré de la pièce de théâtre du même nom de Stefano Massini, Chapitres de la chute retrace, de la naissance à la chute, l'histoire de l'empire Lehman Brothers et se développe sur plusieurs générations en mettant en scène près de deux siècles de capitalisme américain. « La force théâtrale et politique de Chapitres de la chute est de remettre l'humain au cœur de l'élaboration d'un système qui, aujourd'hui, nous apparaît dépourvu de visage. Il place celui-ci au milieu de la mer de chiffres », explique Olivier Lépine.

Après dix jours de création et d’exploration (du 24 avril au 5 mai) la première partie du texte, l'équipe de Chapitres de la chute présentera au public le résultat de son travail.

Texte : Stefano Massini
Traduction : Pietro Pizzuti
Mise en scène : Olivier Lépine
Équipe de création : Annabelle Pelletier Legros, Bruno Matte, Danielle Le Saux-Farmer, Jean- René Moisan, Josué Beaucage, Julie Lévesque, Maxime Perron, Mustapha Aramis, Olivier Lépine, Réjean Vallée et Vincent Champoux
Agent théâtral du texte : L'Arche Éditeur