Saison 2015-2016

Fendre les lacs

Du 12 au 30 avril 2016

Durée du spectacle :  environ 1 h 45

Mardi et mercredi à 19 h

Jeudi et vendredi à 20 h

Samedi à 16 h

Huit personnages vivent autour d'un lac. Des hommes, des femmes, qui ont des chenilles, des papillons, des peuples en migration dans les jambes et dans le ventre.

C'est aussi et surtout une envie folle de bousculer les choses, de ne pas avoir peur de se tromper ou de s'égratigner et de ne pas se complaire dans un confort qui parfois nous prend à la gorge et nous donne la terrible sensation de passer à côté de tout.

Auteur remarquable et remarqué, Steve Gagnon nous revient (après La montagne rouge sang en 2010) avec un texte dont la parole et le geste sont parfois tendre et presque toujours sans compromis.

Il y est question du temps, qui passe plus vite que ce que l'on pense et malgré nous; de l'absence, des autres, de soi-même parfois, de foi, de sens, de croyances; de personnages, maladroits, qui semblent étouffés par la forêt qui s'étend devant eux, mais qui le sont véritablement par la peur de devenir des hommes et des femmes. Finalement, le lac, seule voie traversable, deviendra l'espace qu'il leur faudra fendre pour s'en sortir.

Texte et mise en scène
Steve Gagnon

Assistance à la mise en scène et direction de production
Adèle Saint-Amand

Régie
Amélie Bergeron

Décor
Marie-Renée Bourget Harvey
en collaboration avec Maude Audet 

Costumes
Jennifer Tremblay

Éclairages
Martin Sirois

Musique
Uberko

Conseillers à la dramaturgie
Chantal Poirier
Jean-Michel Girouard
Mélissa Verreault

Compagnie
Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline

Distribution

Marie-Josée Bastien
Pierre-Luc Brillant
Véronique Côté
Karine Gonthier-Hyndman
Renaud Lacelle-Bourdon
Frédéric Lemay
Guillaume Perreault
Claudiane Ruelland

Espace des curieux

Publications de Steve Gagnon

L'auteur et metteur en scène Steve Gagnon est de retour au Périscope, après La montagne rouge (sang) en 2010. D'abord présenté au Festival du jamais lu en 2015, Fendre les lacs est maintenant disponible dans une librairie près de chez vous! Profitez-en pour jeter un oeil aux autres oeuvres de Steve Gagnon, dont son essai Je serai un territoire fier et tu déposeras tes meubles..., dans lequel il pose un regard sur la masculinité au 21e siècle.

Extrait de la pièce

J’te fais toute l'espace que tu vas avoir besoin pour revenir/
un moment donné ici ça va être un grand terrain vague/
moi j'vais avoir tracé un chemin énorme pour permettre notre migration pis toi avec ton bateau immense tu vas fendre toutes les fleuves/
toutes les rivières toutes les forêts pour revenir jusqu'à nous.
Vu qu'on appartient pas aux bernaches ni au papillons qui savent tellement bien partir ailleurs/
on n'aura pas l’choix de devenir des femmes pis des hommes.

Affiche du spectacle