Saison 2017-2018

Hôtel-dieu

Du 10 au 28 octobre 2017

Mardi et mercredi à 19 h
Jeudi et vendredi à 20 h
Samedi à 16 h

Après Changing Room (2013) et le NoShow (2015), le collectif Nous Sommes ici revient avec un théâtre documentaire coup de poing. Ici toutefois, c’est de théâtre de spécialistes dont il est question; théâtre de non-acteurs, le spectacle réunit sur scène des experts de leur domaine d’activité ou tout simplement de leur propre vécu.

HÔTEL-DIEU part d’une observation personnelle d’Alexandre Fecteau: peu importe notre souffrance, nous l’échangerions rarement contre celle d’un autre. Ici, le mot souffrance est employé au sens très large; grandes souffrances, mais aussi les petits désagréments et malheurs de l’existence qui font que jamais la vie n’est parfaitement dénuée de soucis. Ainsi, petite ou grande, il est question d’une réalité qui est le lot de tout un chacun.

Tiré de rencontres avec des gens fréquentant la souffrance au quotidien (infirmière aux soins palliatifs, malades chroniques, survivants du suicide d’un proche, etc.), HÔTEL-DIEU est divisé en trois volets: la souffrance et son sens, le deuil, les rituels. À travers les histoires et témoignages des principaux intervenants, le public est invité à un rassemblement pour aller au cœur de la partie la plus exigeante de l’expérience humaine, oui, mais surtout pour y réfléchir en communauté et être ému tant de cette rencontre que de cette communauté humaine.

Texte
Alexandre Fecteau avec la collaboration des experts

Idée originale et mise en scène
Alexandre Fecteau

Conseillère artistique et assistance à la mise en scène
Frédérique Bradet

Scénographie
Ariane Sauvé

Conception sonore
François Leclerc

Lumières
Mathieu C.Bernard

Compagnie
Nous sommes ici 

Distribution

Chantal Bonneville
Jacynthe Drapeau
Jasmin Hains
Louis-Olivier Pelletier
Guillaume Pepin
Ana Maria Pinto
Michèle Tousignant
Et un autre expert à déterminer
Se rassembler un soir pour aller à la rencontre de la souffrance, y réfléchir en communauté et être ému tant de cette rencontre que de cette communauté humaine (qui est encore notre meilleur remède), dans l’espoir que, d’ici à ce que la maladie ou la mort frappe, les petites graines plantées ce soir-là, aient eu le temps de grandir et que cela fasse en sorte de rendre l’épreuve plus supportable.
Alexandre Fecteau


HÔTEL-DIEU / Du 10 au 28 octobre SÉLECTIONNEZ VOTRE DATE