Saison 2015-2016

L'Éveil

Du 29 septembre au 10 octobre 2015

Durée du spectacle : environ 75 minutes

Mardi et mercredi à 19 h

Jeudi et vendredi à 20 h

Samedi à 16 h

En coprésentation avec 

Au carrefour de la danse et du théâtre, L'ÉVEIL écrit avec le corps et bouge avec la parole. Célébration des premières fois, le spectacle est construit sous forme de cartes postales : bribes, pulsions, instants de vie sans plus de mise en situation, pas d'avant ni d'après, seulement le présent avec l'adolescence comme point d'ancrage. Il témoigne de l'intensité d'un âge qui, si tout y est à la fois inconnu et possible, nous définit pour le reste de nos jours.

Librement inspiré de L'éveil du printemps de Frank Wedekind écrit en 1881, la proposition fait état de l’éveil des sens, des émotions, de tout, de nous, seul, mais surtout de nous ensemble : de tout ce que nous sommes, de qui nous sommes, de qui nous voulons être, de ce qui nous entoure et de ceux qui nous entoure.

Une aire gazonnée, 3 garçons, 3 filles. Ensemble, ils refont le monde, comme on pense être capable de le faire lorsque l'on est adolescent. Célébration de la vie et de ses aléas, L'ÉVEIL est une ode à l'adolescence, mais aussi à l'âge adulte, à celui ou celle que nous sommes devenu à travers les grandes émotions des premières fois et de la rencontre des autres et de nous-mêmes.

Texte
Marie-Josée Bastien
Steve Gagnon

Idée originale et direction artistique
Marie-Josée Bastien
Harold Rhéaume

Mise en scène
Marie-Josée Bastien

Chorégraphie
Harold Rhéaume

Conseil au décor
Christian Fontaine

Musique
Josué Beaucage

Vidéo
Eliot Laprise

Costumes
Sébastien Dionne

Éclairages et direction technique
Antoine Caron

Compagnies
Le fils d'Adrien Danse
Théâtre Les Enfants Terribles

Distribution

Jean-François Duke
Gabriel Fournier
Odile-Amélie Peters
André Robillard
Claudiane Ruelland
Ariane Voineau

Espace des curieux

Bande-annonce

Extrait

CLAUDIANE

Hey.
Promettez-moi que.
Que peu importe nos destins
peu importe nos détours, nos hésitations,
peu importe nos disputes, les bâtons qu'on va nous mettre dans les roues
les rencontres qui vont marquer nos chemins
celles qui vont nous soulever, nous bouleverser
comme celles qui vont nous obliger à changer, à s’éloigner, à perdre pied
promets-moi que peu importe qu'on soit brisé des fois pis essoufflé souvent
peu importe la vie qui va nous gruger
peu importe nos confusions pis nos déceptions
peu importe la peine que je vais vous faire, c'est sûr
pis les regrets qui vont suivre, j'vous le jure
peu importe l’immense tristesse qui va vous prendre dans le ventre des fois
pis mon impuissance à vous consoler
Promettez-moi que.
Promettez-moi qu'on s'oubliera jamais. Ok?

Laboratoire de création du projet L'Éveil

Le Fils d'Adrien Danse présente une vidéo sur les débuts du projet de L'Éveil. Laboratoire, répétitions, chorégraphies... vous découvrirez dans ce visionnement les dessous de la création du spectacle.

L'Éveil du printemps, de Frank Wedeking

La pièce L'Éveil a été librement inspirée de L'Éveil du printemps. Une tragédie enfantine, une oeuvre de Frank Wedekind publiée à la fin du 19e siècle. La pièce, questionnement sur le monde, sur le passage entre l'adolescence et la vie d'adulte, a marqué le monde du théâtre.