Saison 2019-2020

Néon Boréal

Du 10 au 14 mars 2020

Mardi - Mercredi > 19 h

Jeudi - Vendredi  > 20 h

Samedi > 16h

Voyage sonore et scénique du Nevada à l’Alaska

D’une envie commune de créer des œuvres novatrices importantes, le Théâtre du Trillium et Sous la Hotte marient ici la radio au théâtre pour livrer une expérience audio-immersive à la découverte de l’Amérique et de ses réalités divergentes. Néon Boréal puise ses témoignages des tribulations de Louis-Philippe Roy et Josianne T Lavoie, catapultés aux deux pôles des États-Unis. Chaque soir, dans une trame sonore live , quatre acteurs donnent voix à ces récits, enregistrés devant public puis diffusés sur le web, pour créer un véritable balado-théâtre.

À quel point faut-il être en décalage pour changer sa perception et ses illusions des néons, du frette et de l’ American Dream  ? À 4 585 kilomètres l’un de l’autre, il y a les rencontres teintées par la noirceur interminable de Barrow en Alaska et les personnages de ces nuits sans fin de Vegas au Nevada. Dans ces deux univers polarisés, Néon Boréal documente les récits — ceux qui glacent, ceux qui brûlent, ceux sur lesquels on fantasme — des extrémités de ces États-qui-se-désunissent .

Compagnies — Sous la Hotte et Théâtre du Trillium
Texte et idée originale — Louis-Philippe Roy et Josianne  T Lavoie
Mise en scène — Pierre Antoine Lafon Simard, Louis-Philippe Roy et Josianne T Lavoie
Distribution —  Sabrina Bisson, Dany Boudreault, Alexandre-David  Gagnon et Inès Talbi
Direction musicale et composition — Navet Confit
Lumière — Emilio Sebastiao
Conception radio — Julien Morissette
Direction  artistique — Pierre Antoine Lafon Simard


Néon Boréal
Du 10 au 14 mars 2020
SÉLECTIONNEZ VOTRE DATE

Espace des curieux

Mot du metteur en scène:

« Néon Boréal c’est la rencontre du mensonge théâtral et du mensonge médiatique. À l’air des fake news, Néon Boréal vous invite à l’enregistrement en direct des épisodes de sa balado, ou le spectateur devra séparer le vrai du faux entre ce qu’il voit et ce qu’il entend. Que ce soit sur scène ou dans l’intimité de ses écouteurs l’auditeur de Néon Boréal est invité à plonger au coeur de l’Amérique, de la tension de ses polarités, ses chaleurs, ses vides, ses personnages. Sur le plateau, c’est toute l’équipe de création qui s’affaire en direct à construire la trame d’un rêve américain. »

Extrait du texte:

ÉPISODE –  THAT AMERICAN LIFE : ALL STARS EDITION
« Ce soir, à Néon Boréal, nous revêtirons nos sugarcoat gold, nos booty shorts orange Crush, avant de plonger, la smoke dans la yeule, dans des piscines de champagne et de vomis de penthouses de casino
Ce soir, nous mangerons nos Twinkies dans le break room des Housekeepers, avant de sentir le Downy, la tête à spin
Ce soir, nous porterons nos grosses bottes Sorel, avant d’entendre Toxic de Britney Spears au Northern Lights Restaurant-Live-Music-No-Bar
Ce soir, à Néon Boréal, nous fantasmerons d’être dans les calendriers All Stars Edition, de se rouler un deux papiers dans le parking du Diner, de trouver 30 000$ dans un safe du MGM Grand avant de crier
«  Make America Great Again » les deux pieds dans le permafrost
Ce soir, nous coulerons
de la BBQ Sauce sur les American Dreams d’une popstar-hibou-serveuse-de-chicken-wings,
du Javex sur la réalité d’une femme de chambre-aux-lunettes-de-soleil-Chanel
et du diesel sur la poésie d’un gars-de-pickup-loin-des-lower-48
Ce soir, de Vegas à Barrow, du Nevada à l’Alaska, 4585 kilomètres
Les USA s’étendent en long et en format triple-X-Large d’histoires frostées, de rencontres polaires et de coïncidences qu’on aimerait pouvoir printées sur des cartes postales de Gift Shops pour pouvoir s’en rappeler, une fois le hangover passé
À travers ses excès de Please Do Not Disturb de poignée de portes, sa soif de couronnement de Miss FreedomLand-Hawaii-Tropic-Banana-Boat et ses tweets présidentiels aussi graisseux qu’un Vari-Baril-KFC :
Les States sont-ils devenus la caricature de leur propre caricature?
Ce soir, à Néon Boréal, nous mettons le spotlight sur les stéréotypes aux couleurs USA
À travers le tourisme de rencontres et ces hasards prédestinés, déboulonnons le barstool des clichés et fouillons le Back to the Future de trois Américains
Ce soir, à Néon Boréal, un épisode aux saveurs du slogan de la chaîne Hooters
Delightfully tacky, yet unrefined
Un épisode qui frôle les brainfreezes de slush du 7-Eleven
Un munchie de four-twenty avec l’after-taste de toujours en savoir encore plus
Comment les vies d’une serveuse du Hooters, d’une femme de chambre colombienne et d’un républicain de Barrow peuvent former, ensemble, une seule et même constellation?
Que retrouve-t-on au-delà du stéréotype, de l’apparence?
Quand on gratte le givre de nos trois All Stars? »

ÉPISODE – J’AIME HOOVER DAM
« Aujourd’hui à Néon Boréal we Keep Wildlife Wild
Dans la poussière qui crépite et la banquise qui se referme
Laissez-nous vous entrainer en territoires improbables
En territoires qui se foutent pas mal d'apparaître
sur nos aimants, nos cartes postales pis nos macarons
En Alaska, on affronte les 666 km du Dalton Highway et on fly jusqu’au bout du monde
Là où le temps perd ses marqueurs et ses repères
Dans les profondeurs du permafrost, où la lune règne en guerrière
La glace en centaines de mots et l’étranger en constante rédemption
Notre équipe vous transporte à Barrow, Alaska afin de découvrir le destin d’une tenancière redoutable, détestant les touristes, aussi crainte que respectée :  The Infamous “Jimmie” Jones.
On prend la route 66 et on se perd dans l’immensité du Mojave Desert
Sous le soleil à broil et les roches qui cuisent à feu lent
On sillonne les vallées silencieuses et on suit l’écho qui plonge dans ses ruisseaux
Direction Las Vegas! Plongeons au coeur d’un drame familial afin de comprendre la malédiction qui plane sur la famille Tierney depuis les tous premiers jours de la construction d’Hoover Dam.
Des histoires de mégalomanie. De construction titanesque et de fleuves qui s’inclinent.
De touristes qui ne sont pas toujours welcome. D’eau noire et de femmes qui font la loi.
Des histoires assez ardentes pour dégeler la toundra, réveiller les morts et la préhistoire
De personnages larger than life, mais qui existent mieux que quiconque
Des histoires de destinées invraisemblables et tragiques.
De malédiction qui baigne dans la sauce Ranch. De mort annoncée. De compte à rebours. De liberté et de racines. Des histoires de résistance et de résilience
Aujourd’hui à Néon Boréal, du Far-West jusqu’au Far-North, on revisite les confins du rêve américain. »
 
ÉPISODE – ONLY FOOLS RUSH IN
« Ce soir à Néon Boréal. Pourquoi sommes-nous incontrôlablement fascinés par l’inexplicable et le grandiose? Quand notre jugement est aveuglé comme les touristes devant la fontaine du Bellagio. Que cherchons-nous au-delà de cette quête de grandeur? Les aurores boréales, ces phénomènes lumineux pour le moins spectaculaires, demeurent souvent hors de notre portée de vue, encore faut-il se trouver au bon endroit, au bon moment alors que les conditions se doivent d’être optimales, parfaites, uniques.
Aujourd’hui à Néon Boréal. De Barrow à Vegas. Nous explorerons l'obsession envers l'inatteignable. Nous vous présenterons une femme singulière qui, prête à tout pour voir les aurores boréales, s’est acheté un billet aller-simple pour Barrow en pleine nuit polaire.
Nous irons à la rencontre d’un guide touristique qui nous fera visiter les coulisses de l’éblouissant Neon Museum de Las Vegas, un cimetière de néons, d’étoiles déchues et d’époques révolues.
Nous nous envolerons ensuite vers le Ellis Island Casino de Las Vegas, où nous irons rejoindre Barb qui chaque année à la même date sort de sa solitude afin d’apaiser son passé dans les bras d’Elvis Presley.
Des lumières polaires aux lumières qui s’éteignent, de la passion aveuglante aux amours impossibles, jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour vivre l’expérience du grandiose? Atteindre le bonheur ultime? Celui qu’on ne vit qu’une seule fois? Quels extrêmes sommes-nous prêts à atteindre dans notre quête du fantasme? Et après l’avoir vécu, une fois que l’étoile s'éteint, que nous reste-t-il?  Le fantasme peut-il survivre à nos attentes? »
 
ÉPISODE – THE ONE WITH THE BIRTHDAY PROGRAM
« Ce soir, à Néon Boréal, un épisode imprévu
Une histoire qui a pris tout le monde au dépourvu
Un récit tragique auquel on n’avait pas pensé
Ce soir, à Néon Boréal, nous passerons backstage de la production
Nous couvrirons près de 5000 kilomètres pour l’amour
De Barrow en Alaska à Vegas au Nevada :
Nous syntoniserons les ondes audios
Des lignes de friture du White Castle aux S.O.S. frigorifiés du Aurora Artic
On s’excuse d’avance
Ce soir, les banquises réchaufferont les demoiselles d’honneur
Les fontaines des casinos se transformeront en tempête glaciale
et les flocons du désert feront fondre nos coeurs de slush
Ce soir, à Néon Boréal
Nous jetons l’ancre
naviguons sans boussole ni wifi
et échouons, en confettis de larmes, sur des tapis d’hôtel et des coques de bateaux
Ce soir
Crions Vive les mariés! comme on crie Mayday!
En tenant notre souffle sous l’eau, même sous zéro
Ce soir, on tente de reconstruire, contre vents, marées et chapelles, le fil d’une love story à la dérive. »