Saison 2012-2013

Québec-Barcelona

Du 25 septembre au 14 octobre 2012
Du mardi au samedi, 20h

excepté les mercredis à 19h 

et le dimanche 14 octobre à 15h

Deux cousines éloignées se croisent au-dessus de l'Atlantique. L'une vient de Québec; l'autre, de Barcelone. Anne poursuit le fantôme d’un grand-oncle que l’amour a gardé en terre espagnole; Laïa fuit vers le pays des ours et du froid. Pour quelques jours, quelques semaines, elles échangent leur maison... et leurs amis. Dans ces déroutants espaces de liberté, chacune apprendra la différence qui existe entre l’exotisme, les illusions et les idéaux.

Dans cette aventure théâtrale entre deux cultures, tant les personnages que leurs interprètes — deux comédiens Québécois et deux Espagnols — iront à la rencontre d'un « ailleurs » en apparence bien lointain, mais qui, peu à peu, prendra la forme d'un miroir grossissant...

Après le succès de la comédie déjantée À la défense des moustiques albinos, Philippe Soldevila et l’auteure catalane Mercè Sarrias collaborent à nouveau pour nous offrir cette histoire de voyage vers soi, tout en finesse et en humour.

Une présentation du Théâtre Sortie de Secours et de La Sala Beckett

Idée originale
Philippe Soldevila et Mercè Sarrias

Auteure
Mercè Sarrias

Traduction et mise en scène
Philippe Soldevila

Assistance à la mise en scène
Léa Touzé

Distribution
Éva Daigle (Québec), Normand Bissonnette (Québec), Alma Alonso Peironcely (Barcelone), Victor Alvaro Gomez (Barcelone)

Conception
Christian Fontaine, Erica Schmitz, Pascal Robitaille

Distribution

Alma Alonso Peironcely (Barcelone)
Victor Alvaro
Normand Bissonnette (Québec)
Éva Daigle (Québec)

Mercè Sarrias

Mercè Sarrias est née à Barcelone. Elle est diplômée en Sciences de l’information de l’Université autonome de Barcelone. Sa dernière pièce, Informe per a un policia volador, a été présentée en 2009 à la Sala Muntaner, en association avec le Théâtre National de Catalogne, dans le cadre du programme T6 axé sur la dramaturgie contemporaine (mise en scène : Miguel Casamayor). C'est également dans le cadre de ce programme qu’a été présenté En defensa dels mosquits albins, au Théâtre National de Catalogne, en avril 2007 (mise en scène : Carol López). Cette pièce a été traduite en français et mise en scène en 2010 par Philippe Soldevila, dans le cadre d’une coproduction du Théâtre Sortie de Secours (Québec) et du Théâtre de la Vieille 17 (Ottawa). Elle sera prochainement traduite et mise en lecture en anglais par Laura Melcion à Londres.

Philippe Soldevila

Philippe Soldevila, metteur en scène et auteur, assume la direction artistique du Théâtre Sortie de Secours depuis sa fondation, en 1989.

Né de parents espagnols, il développe, au sein de Sortie de Secours, une démarche artistique guidée par une fascination envers les questions identitaires et les cultures étrangères. Bachelier en littérature française (Université Laval) et en théâtre (Université d’Ottawa), il a également étudié au Conservatoire d’art dramatique de Québec. Avec Sortie de Secours, Philippe Soldevila a mis en scèneTauromaquia, Le miel est plus doux que le sang, Exils, Le temple, Chroniques de la vérité occulte, ¡Anarquista!,Bhopal, Santiago, Le magicien prodigieux, À la défense des moustiques albinos, Les trois exils de Christian E et Québec-Barcelona. Il travaille maintenant à la toute dernière aventure théâtrale de la compagnie, la pièce Quand la mer... d'Esther Beauchemin. En dehors de Sortie de Secours, il a mis en scène plus d’une trentaine de productions dont, entre autres, Doldrum Bay de Hillary Fanin (Théâtre de la Manufacture, à La Licorne), Des fraises en janvier(Théâtre d’Aujourd’hui/Compagnie Jean Duceppe), Strawberries in january (Centaur Theater/Théâtre d’Aujourd’hui), Quatuor de Ronald Harwood au Théâtre du Rideau Vert, Faust, pantin du diable (Pupulus Mordicus),

Le piège, terre des Hommes (Théâtre du Paradoxe) et Les parents terribles (coproduction du Théâtre du Trident et du Centre National des Arts à Ottawa). Ses mises en scène du Miel est plus doux que le sang (1996) et du Temple (2002), à Québec, ont remporté le Prix de la meilleure mise en scène.

Enfin, en mai 1998, il a reçu le Prix John Hirsch du Conseil des Arts du Canada, « en reconnaissance de son oeuvre de metteur en scène et d’un travail qui annonce des réalisations majeures sur le plan de l’excellence et de l’originalité ». 

Espace des curieux

Extrait du texte

JACQUES (nerveux): En arrivant à Barcelone, ou tu m'appelles avec Skype ou tu me textes... Ce qui te convient le plus. Juste pour savoir que t'es arrivée.

ANNE: Faut que je te dise quelque chose. J'aurais dû te le dire avant, mais... (j'espérais te convaincre)

Ce dialogue est celui que JACQUES imagine qu'ANNE va avoir avec lui; mais ce n'est pas ce qu'ANNE est sur le point de lui dire.

JACQUES: Qu'est-ce qu'il y a?

ANNE: Je veux te laisser.

JACQUES: Je le savais.

ANNE: J'en peux plus.

JACQUES (anéanti): Je comprends.

JACQUES vient d'imaginer le dialogue qu'il allait avoir avec ANNE. Retour à la conversation réelle.

Lire la suite...


Entrevue avec les artistes de la production

Éva Daigle, Victor Alvaro Gomez et Philippe Soldevila discutent du processus de création de la pièce. Lire l'entretien


La Catalogne et son histoire

L'histoire de Québec-Barcelona se déroule en partie en Catalogne, communauté autonome d'Espagne. En savoir plus sur la Catalogne et son histoire.

Dernièrement, le 11 septembre 2012, à l'occasion du Jour de la Catalogne, entre 600 000 et 1,5 millions de Catalans ont défilé dans les rues de Barcelone afin de revendiquer l'indépendance de la région. Lire l'article de Canoe.ca et de Radio-Canada.


Barcelone en photos

Pour effectuer une visite en photos de la magnifique ville de Barcelone, suivez les liens suivants:


Que sont les Brigades internationales?

Dans la pièce Québec-Barcelona, Anne poursuit jusqu'en Catalogne le fantôme de son grand-oncle, un des combattants des Brigades internationales. Cette organisation, qui a réellement existé, regroupait des volontaires venus de partout dans le monde afin de combattre aux côtés des Républicains lors de la Guerre civile espagnole. Un article du journal Le Devoir, paru lors des 70 ans de la Guerre civile espagnole, revient sur la participation des Québécois et des Canadiens au sein de cette organisation.

Le Bataillon Mackenzie-Papineau, créé en 1937, regroupait la majorité des volontaires canadiens. Le Dr Norman Bethune s'y est illustré; il a créé et dirigé un service de transfusion sanguine.


Suggestions de lecture

Voici quelques suggestions de lecture pour en savoir plus sur la Guerre civile espagnole et sur les Brigades internationales: