Saison 2021-2022

Tout inclus - Chapitres I à IV
7 au 2 octobre 21

Mardi au vendredi > 20 h

Samedi > 16 h

Durée > 1 h 40 sans entracte

Supplémentaires >
1er oct. 20h et 2 oct. 16 h

Une quête pour trouver l’or dans notre vieillesse

Les compagnies Nous sommes ici et Porte Parole sont bien connues pour leur démarche documentaire. Il allait de soi qu’elles collaborent avec Un et un font mille afin de démystifier le milieu des résidences et des soins pour aînés. Tout inclus pose la question inévitable : comment voulons-nous vivre quand nous serons vieux? Cette quête de François Grisé provoque une conversation sur nos responsabilités, individuelles et collectives, devant les réalités du vieillissement auxquelles nous faisons toutes et tous face.

À la suite du déménagement de ses parents en « maison de vieux », François a vécu un véritable choc. Il décide alors d’entreprendre une immersion d’un mois dans la résidence privée pour aînés Les Jardins du patrimoine de Val-d’Or. En témoignant de l’intérieur, il expose la réalité de cette tranche de société qu’on ne côtoie que trop peu souvent. Ses expériences familiales, ses rencontres intimes avec les résidents, ses entrevues avec divers experts et ses réflexions personnelles agissent comme catalyseurs. Elles le poussent à passer à l’action et à lancer un mouvement collectif pour éveiller ses concitoyens à notre pouvoir d’action face aux réalités et aux défis du vieillissement.

Une discussion avec le public suivra chacune des représentations. Un léger battement entre la fin du spectacle et la discussion permettra aux spectateur·trices de quitter si ils et elles le désirent.

 

Une coproduction de Porte Parole, Un et un font mille et
Nous sommes ici 
Texte et idée originale François Grisé 
Dramaturgie Annabel Soutar avec Agathe Foucault
Mise en scène Alexandre Fecteau
Assistance à la mise en scène Adèle Saint-Amand
Distribution Marie Cantin, Jean-François Gaudet, François Grisé et
Marie-Ginette Guay
Décor Odile Gamache
Costumes Olivia Watson et Géraldine Rondeau
Lumière André Rioux 
Concepteur sonore Alexander MacSween
Vidéo Francis Laporte


Tout inclus
Du 7 au 2 octobre 2021
SÉLECTIONNEZ VOTRE DATE

Espace des curieux

 

 

 

Marie Cantin François Grisé Marie-Ginette Guay Jean-François Gaudet    
                 
Crédit : MMProductions Crédit : Jonathan Malenfant Crédit : Vincent Champoux Crédit : Annie Éthier    

Extrait :

François :

D’entrée de jeu, y a une chose que je veux mettre au clair : avant, j’étais comme la majorité des gens, les vieux — et je choisis mon mot de façon consciente —l es vieux, ou bon… les ainés, les gens du troisième âge, ou de l’âge d’or. Les vieux, donc, comme ben du monde, avant mai 2012, je m’en câlissais. Quand je dis ça, ce que je veux dire c’est : je pensais pas à ça, les vieux; je les voyais pas. Même mes parents — surtout mes parents — je voulais pas les voir. Mais suite à une maladie de ma mère, mes parents sont déménagés dans l’appartement trois-cent-trente-neuf d’une résidence privée pour ainés vraiment bien qu’on a choisie ensemble eux et moi. Mon histoire commence quatre jours après leur déménagement, quand je suis revenu au trois-cent-trente-neuf. J’ai ouvert la porte, je suis rentré, pis là je les ai vus. J’ai vu mes parents comme des objets déracinés, le long du mur, dans la rangée de ce qui restait de leur maison cassée, et ça m’a frappé, genre, Saint-Paul sur la route de Damas. Je me suis dit : « Qu’est-ce qui est arrivé ? ! » Pas que je le savais pas, mais c’était comme, je déplogue de la matrix : Holy shit, est-ce que c’est ça qu’on avait choisi ? ! C’est pour comprendre ce moment-là, ce choix-là de « se placer » comme on dit, que j’ai décidé de vivre un mois dans une résidence privée pour ainés. Y en a qui s’achètent des Lamborghini à crédit, y en a qui quittent leur famille pour une femme plus jeune, moi, j’ai décidé d’aller vivre un mois dans une maison de vieux.